Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le/la serrurier/ère-métallier/ère est un/e ouvrier/ère qualifié/e employé/e par des entreprises du bâtiment qui fabriquent et installent des ouvrages métalliques. Son intervention porte sur la construction de  locaux (ossature, bardage, mur rideau, cloisons, vérandas, agencement), d’ouvrages de  protection des biens et des personnes (fermeture, serrure, menuiserie, blindage, garde-corps, clôture..), d’accès et de confort (protections solaires, escalier, passerelle).  Pour travailler le métal, il/elle utilise des outils à main comme des machines : tronçonneuses à disques, poinçonneuses, appareils à souder.  Parallèlement, en étant installateur/trice d’équipements de protection, il/elle pose, règle et répare des systèmes électroniques de plus en plus élaborés.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le titulaire d’un CAP Maintenance des Véhicules peut exercer en tant que mécanicien/ne automobile dans une entreprise appartenant au réseau d'un constructeur ou intervenant sur des véhicules de toutes marques, au service maintenance d'une entreprise de transport ou de location ou d'une entreprise possédant un parc important de véhicules, ou encore dans une société de services rapides automobiles. Il/elle a pour mission : - réaliser les opérations de maintenance périodique (effectuer les contrôles définis par la procédure, remplacer les éléments, ajuster les niveaux), - réaliser les opérations de maintenance corrective (remplacer les éléments, régler), - participer au diagnostic sur les véhicules (constater un dysfonctionnement, une anomalie, identifier les sous-ensembles, les éléments défectueux) - réceptionner et restituer le véhicule, - participer à l'organisation de la maintenance (approvisionner les éléments, les produits, l’outillage, compléter l’ordre de réparation).  
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Ce BTS forme des spécialistes de la prescription, de l'estimation des ouvrages de bâtiment et de voiries ou réseaux, ainsi que du suivi économique des projets, tant au niveau de la conception que de la réalisation.  Le/la technicien/cienne supérieur étude et économie de la construction peut exercer 4 types de missions : l’assistance économique à la maîtrise d'ouvrage publique ou privée la maîtrise d’œuvre les missions économiques dévolues aux entreprises l’assistance à expertise amiable et judiciaire. La diversité des missions pouvant être assurées par le/la titulaire lui offre des débouchés professionnels très différents : soit en tant que salarié/e : en entreprises de la construction, en bureaux d'économistes de la construction, en bureaux d'ingénierie, en cabinets d'architectes, en administrations et  collectivités territoriales, en cabinets d'assurances, dans d’autres structures (fabricants, fournisseurs . . . ) soit en tant que travailleur/euse indépendant/e , après plusieurs années d'exercice salarié/e.
Metier(s) visé(s) : 
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le/la titulaire de ce diplôme assure l'interface entre le chantier, les fournisseurs et la hiérarchie de l'entreprise. Il/elle trouve sa place dans les entreprises de construction neuve ou de rénovation. Ses activités se  répartissent entre les études techniques et de prix, la préparation, la conduite et la gestion de chantier à travers des tâches  administratives, techniques, économiques et de communication. En bureau d'études, il/elle participe à l'élaboration du dossier technique destiné à être transmis aux entreprises. Pour ce faire, il/elle doit connaître les différents corps d'état et les travaux qu'ils peuvent prendre en charge. Il/elle doit aussi savoir se situer entre les intervenants de la construction, tels que le/la maître/esse d’œuvre et le/la maître/esse d'ouvrage. Sur le chantier, il/elle prépare les travaux en choisissant les modes opératoires les plus efficaces et les plus économiques, tout en restant attentif à la qualité. Il/elle est responsable d'une équipe. Il/elle veille au respect de la réglementation.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le/la serrurier/ère-métallier/ère est un/e  ouvrier/ère qualifié/e employé/e par des entreprises du bâtiment qui fabriquent et installent des ouvrages métalliques. Son  intervention porte sur la construction de   locaux (ossature, bardage, mur rideau, cloisons, vérandas, agencement), d’ouvrages de  protection des biens et des personnes (fermeture, serrure, menuiserie, blindage, garde-corps, clôture..), d’accès et de confort (protections solaires, escalier, passerelle).  Pour travailler le métal, il/elle utilise des outils à main comme des machines : tronçonneuses à disques, poinçonneuses, appareils à souder.  Parallèlement, en étant installateur/trice d’équipements de protection, il/elle pose, règle et répare des systèmes électroniques de plus en plus élaborés.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le/la plâtrier/ère-plaquiste est un/e ouvrier/ère professionnel/le du bâtiment. Il/elle travaille dans une entreprise spécialisée dans l'aménagement et la finition. Son activité se déroule pour l'essentiel à l'intérieur des bâtiments et porte sur la réalisation de doublages, cloisons,  plafonds et sols, et d'ouvrages décoratifs. Au cours de sa formation, il/elle a acquis une double compétence portant sur la mise en œuvre : -de produits humides : briques, carreaux de briques, carreaux de plâtre et plâtres posés de manière traditionnelle -de produits secs : plaques et matériaux  associés impliquant des montages diversifiés aux fonctions multiples (acoustique, thermique, sécurité). Le/la titulaire du diplôme saura : Identifier l’environnement de son intervention Respecter les prescriptions et définitions de l’ouvrage Mettre en œuvre les techniques et procédés de réalisation des travaux de plâtrerie Communiquer avec les autres intervenants et travailler en équipe
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Les ouvriers/ères carreleurs-euses mosaïstes travaillent dans les entreprises spécialisées dans le carrelage, mais également dans des entreprises ayant des activités telles que la maçonnerie, la plâtrerie et la peinture.  A partir des documents techniques, le/la titulaire du CAP prépare et met en œuvre les revêtements courants, sous la responsabilité et sur les instructions de son supérieur hiérarchique, dans le respect des règles de l’art, les revêtements céramiques ou analogues sur les sols et les murs, y compris les façades.   Le/la titulaire du diplôme devra savoir: Réaliser des travaux préparatoires (exemples : habillage de baignoires, trappe de visite, cloison de douche, murets, tablettes,  paillasse, enduits, formes, ragréages, chapes) Poser des revêtements céramiques et analogues en utilisant les produits de mise en œuvre Mettre en œuvre des isolants phoniques et/ ou thermiques et des systèmes de protection à l’eau sous carrelage
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le/la titulaire du baccalauréat professionnel Métiers de l'électricité et de ses environnements connectés contribue à la performance énergétique des bâtiments et des installations. Il/elle s'adapte à l'évolution des techniques, des technologies, des méthodes et des matériels. Il/elle participe à l'analyse des risques professionnels, de mise en oeuvre. Il/elle respecte et fait respecter les exigences de santé et de sécurité au travail. Il/elle respecte et met en oeuvre les réglementations environnementales. Il/elle propose des solutions techniques minimisant l'impact sur l'environnement. Il/elle contribue à la mise en oeuvre de la démarche qualité de l'entreprise. Il/elle appréhende la composante économique de ses travaux. Il/elle communique (y compris en langue étrangère) avec son environnement professionnel (client, hiérarchie, équipe, autres intervenants ...). Il/elle appréhende l'entreprise et son environnement. Il/elle coordonne, après expérience, une activité en équipe. Les activités professionnelles (préparation des opérations avant la réalisation, la mise en service, la maintenance) peuvent s'exercer dans les secteurs : des réseaux ; des infrastructures ; des quartiers, des zones d'activité ; des bâtiments (résidentiel, tertiaire et industriel) ; de l'industrie ; des systèmes énergétiques autonomes et embarqués.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le titulaire du baccalauréat professionnel Métiers du commerce et de la vente, Option A Animation et gestion de l'espace  commercial s'inscrit dans une démarche commerciale active. Ses principales activitées sont : Accueillir, conseiller et vendre produits et services associés,  Contribuer au suivi des ventes,  Participer à la fidélisation de la clientèle et au développement de la relation client. Participer activement à l'animation et à la gestion d'une unité commerciale  Répondre aux exigences liées à une concurrence exacerbée des entreprises pour conquérir une clientèle de plus en plus versatile, aux attentes plus exigeantes d'une clientèle mieux informée et plus réactive, et à des approches plurielles de produits et de services favorisées par la diversité des media et des technologies utilisées par les enseignes et par les consommateurs.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le/la titulaire de cette mention complémentaire peut travailler en atelier ou sur chantier. Il/elle est capable de réaliser tous ouvrages de zinguerie et d'assurer leur maintenance ou leur entretien en tenant compte des impératifs de qualité, de temps et de sécurité. La qualification de ce/tte diplômé/e s'applique aux ouvrages de protection contre les eaux de pluie et aux ouvrages de collecte et d'évacuation de ces eaux, en dehors des travaux de couverture proprement dite.

Pages

S'abonner à RSS - Alternance