L’apprentissage repose sur le principe de l’alternance et permet de préparer un diplôme en alliant théorie et pratique afin de se former à un métier de manière concrète. L’apprenti partage son temps de formation entre l’entreprise et l’Unité de Formation d’Apprentis (UFA), le rythme d’alternance étant adapté au métier et au diplôme préparé.
 

Pourquoi recruter un·e apprenti·e ?

Recruter un·e apprenti·e présente de nombreux avantages comme celui de former un futur collaborateur, rapidement autonome, aux méthodes de travail de votre entreprise. Former un·e apprenti·e, c’est aussi préparer l’avenir et particulièrement la transmission éventuelle de votre entreprise. Connaissant vos savoir-faire et votre clientèle, un·e ancien·ne apprenti·e ayant évolué dans votre structure peut être le candididat idéal si une reprise de l’entreprise devait être, un moment donné, envisagée.

Pour quel public ?

Il est possible de devenir apprenti·e entre 16 et 29 ans et dès 15 ans pour les jeunes ayant achevé le premier cycle de l’enseignement secondaire (sortants de 3ème). Certains publics peuvent entrer en apprentissage au-delà de 29 ans révolus: les apprentis préparant un diplôme ou titre supérieur à celui obtenu, les travailleurs handicapés, les personnes ayant un projet de création ou de reprise d’entreprise et les sportifs de haut niveau.

Pour quelles entreprises ?

Toute entreprise du secteur privé, y compris les associations peuvent embaucher un·e apprenti·e. Le secteur public non industriel et commercial (dont les trois fonctions publiques) peut également recourir à l’apprentissage sous certaines conditions. En entreprise, l’apprenti·e est suivi et encadré par un maître d’apprentissage qui peut être soit l’employeur, soit un salarié de l’entreprise.

Pour en savoir plus, téléchargez notre guide "Je recrute un·e apprenti·e"