Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Travaillant principalement en intérieur, l’électricien a des tâches très diversifiées de mise en œuvre, de réalisation , de montage, de rénovation, de maintenance d’équipements et installations électriques sur site tertiaire ou  résidentiel. Le titulaire du diplôme devra connaître: -Les réseaux d’alimentation -Les installations  de communication  en courants faibles situées dans les bâtiments     logements, collectifs, bureaux6 -Les nouvelles énergies renouvelables (panneaux solaires, éoliens) Le titulaire du diplôme devra savoir: -Respecter scrupuleusement les consignes de sécurité -Exécuter les différents travaux relatifs à  l'installation d'équipements électriques -Assurer la mise en service de l'installation -Contrôler l'installation -Réparer une installation défectueuse  
Metier(s) visé(s) : 
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le couvreur est un ouvrier professionnel employé par des entreprises du bâtiment sur des chantiers de constructions neuves ou de rénovation. Il intervient juste après le maçon et le charpentier, et en même temps que le menuisier qui pose les portes et fenêtres pour assurer « le clos et le couvert » du bâtiment.  Son intervention se fait en équipe à l’extérieur et en hauteur. Elle porte sur des ouvrages tels que versants, lucarnes, fenêtres de toit, châssis ouvrant ou fixe,… . Le titulaire du diplôme devra savoir :  -Organiser son poste de travail sur chantier à partir  en préparant les outillages et les matériels.  -Mettre en place des équipements individuels et collectifs de protection et de sécurité  -Déposer et/ou déconstruire des ouvrages existants   -Poser des supports, des éléments de couverture et des accessoires   -Mettre en œuvre des recueils et évacuations d’eaux pluviales.  -Réaliser des façonnés métalliques
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le canalisateur est un professionnel de la pose de canalisations pour les collectivités ou les particuliers. Il installe : -toutes les canalisations permettant le transport et la distribution d’eau potable ainsi que les réseaux d’assainissement. Il intervient depuis la source, le  captage et la distribution d’eau potable jusqu’à l’évacuation des eaux usées vers les stations d’épuration et leur retour au milieu naturel. -toutes les canalisations permettant le transport et la distribution de fluides de toute nature (gaz, chauffage urbain, …) -tous les réseaux secs (électricité, téléphone, fibre) Il assure également l’entretien des installations     existantes en appliquant les techniques innovantes. Il exerce son métier à l’extérieur. Habile de ses mains, polyvalent et autonome, il sait adapter ses techniques à l’environnement d’un chantier.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le constructeur de routes travaille sur des chantiers, de toute taille, de toute nature. Il doit aimer le travail en équipe et accepter de vivre au rythme du chantier. Il travaille en équipe sous la responsabilité d'un chef d'équipe ou d'un chef de chantier. Il construit et entretient les chaussées (les routes, les autoroutes...). Il pose également des dallages, des pavages, de petits assainissements et réseaux secs.  Le titulaire du diplôme devra savoir : -Réaliser des chaussées, revêtements à partir de plan en tenant compte des pentes, limites et niveaux de la chaussée. -Etudier des caractéristiques des sols et repérer des risques. -Etudier et constituer des revêtements (nature, dosage des matières). -Réaliser de petits travaux de maçonnerie (bordures, caniveaux,  trottoirs).
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le titulaire du certificat d’aptitude professionnelle Métiers de la coiffure est un professionnel qualifié dans :  · les techniques de base d’hygiène et de soins capillaires, de coupe, de mise en forme, de coloration, de coiffage sur une clientèle féminine et masculine · l’accueil de la clientèle · le conseil et la vente de service et de produits  Il gère son espace de travail et participe aux différentes activités de l’entreprise.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Qu'il intervienne sur un chantier de  construction ou participe à des travaux de rénovation, le peintre en bâtiment   apporte aux locaux la touche finale en  habillant les façades, les murs et les    plafonds. Doté d'une bonne condition physique, il fait preuve de beaucoup de patience, de minutie, d'habileté et de soin dans son travail. Juché parfois en hauteur, il ne doit pas être sujet au vertige. Polyvalent, il s'adapte à tout type de  chantier et s'intéresse aux différents  revêtements utilisés dans le bâtiment : peintures décoratives, mais aussi moquettes collées, revêtements  vinyliques, plaques de liège, etc. A chaque étape, le peintre doit trouver l'outil le mieux adapté aux travaux à réaliser.  Application des peintures et des vernis, isolation, étanchéité... Les compétences du peintre en bâtiment sont variées.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le Ferblantier-Zingueur est un ouvrier qualifié du bâtiment qui intervient aux différentes étapes de confection et/ou de pose d’ouvrages et accessoires métalliques (en zinc, cuivre, etc.). Il effectue la mise en place des échafaudages et des dispositifs de sécurité, il coupe et pose des matériaux de couverture selon un plan. Il installe des éléments qui permettront d’assurer l’évacuation des eaux de pluie (chéneaux, gouttières), des accessoires ornementaux (girouette, coq d’église). Il procède à l’entretien et aux réparations des toitures dont certaines peuvent relever de la restauration d’art, notamment sur des monuments. Le titulaire du diplôme saura : – Préparer en entreprise l’intervention sur chantier ; – Préparer, sur chantier, l’exécution du travail ; – Réaliser les travaux courants de zinguerie-ferblanterie ; – Vérifier l’étanchéité des éléments ; – Rendre compte des travaux réalisés au responsable.  
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Activités visées : Le monteur en cheminée, en poêle-fumiste (CTM) réalise : - la préparation en entreprise de son intervention sur les chantiers de montage de cheminées et de pose d’inserts et de poêles dans des bâtiments individuels de un ou deux niveaux, - les travaux courants de montage et d’entretien de cheminées à foyer ouvert, de pose d’inserts, de poêles à combustible solide et de conduits de fumée - la clôture de son intervention : vérification du bon fonctionnement et nettoyage du chantier - le reporting auprès de sa hiérarchie et du client en cours et fin d’intervention : renseigne le client sur les travaux et son responsable sur l’avancée et les difficultés du chantier.   Compétences attestées : Le monteur en cheminée, en poêle-fumiste (CTM) est capable de : - Réaliser des conduits de fumée - Réaliser des circuits d’air - Réaliser le montage d’une cheminée - Poser et raccorder les foyers, inserts et poêles métalliques - Monter une hotte ou un coffrage de cheminée avec isolation - Poser et brancher un récupérateur de chaleur - Réaliser une cabine de convection d’air (alimentation du poêle par un foyer au sous-sol) - Réaliser les interventions d’entretien sur des cheminées et des poêles - Nettoyer les ouvrages et les lieux - Identifier la nature des travaux à réaliser - S’approvisionner en matériaux et matériels - Renseigner le client durant les travaux - Communiquer avec sa hiérarchie en cours et en fin d’intervention  
Metier(s) visé(s) : 
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Activités visées : Le titulaire de la certification procède au ramonage et/ou au nettoyage complet des installations de type conduit de fumée, calorifère, cheminée, âtre, etc ainsi qu’aux travaux de fumisterie pour lesquels il procède au contrôle de l’état des conduits, au tubage ainsi qu’à la rénovation de ces derniers. Il est autonome lors de ces opérations qu’il effectue en veillant au respect de la réglementation en vigueur ainsi qu’à la protection des biens et des personnes. Il assure également les opérations de maintenance des installations (réglage, remplacement de pièce, etc.) Il applique les directives du chef d’entreprise en matière de qualité, d’hygiène, de sécurité et respecte les objectifs de l’entreprise sur les temps et les coûts des interventions. Il apporte aussi conseil et assistance au client sur l’utilisation, l’optimisation et l’entretien des installations. Il est à même de contrôler les opérations effectuées, de les expliquer au client et d’en rendre compte au chef d’équipe, au chef d’entreprise. Il émet les pièces justificatives d’intervention et/ou remplit le carnet de ramonage. Compétences attestées : Le (la) titulaire est capable de : - préparer en entreprise et sur chantier son intervention - sécuriser l’intervention (des personnes, des lieux, des biens) - procéder au nettoyage et/ou ramonage par l’ouverture de l’âtre ou par le toit - s’associer aux contrôles de fonctionnement des installations - assurer la maintenance de toute installation - clôturer le chantier - organiser son travail dans le temps et dans l’espace et dans le respect des objectifs de production de l’entreprise - appréhender prendre en compte la notion de rentabilité - intervenir au premier niveau d’une relation commerciale en anglais et/ou en allemand - communiquer en interne et en externe sur son activité  
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le carreleur ne se contente pas de poser le carrelage ou la mosaïque, il prépare les supports (sols, murs) : il effectue des petits travaux de maçonnerie, par exemple une chape de ciment sur laquelle coller les carreaux  Au cours de leur formation, les élèves apprennent à lire un plan 2D ou 3D, à le reproduire au sol (traçage), à découper les carreaux et à réaliser les différents types de poses. Ils apprennent également à réaliser les finitions (les joints par exemple). Le carrelage posé, le titulaire doit savoir vérifier l'alignement, le niveau, la qualité des coupes et l'aspect esthétique. Ils étudient ainsi les revêtements (marbre, terre cuite, faïence, carrelage, ardoise...), les propriétés des matériaux (isolants phoniques et thermiques, de protection à l'eau...). On note l'étude de réglementations : réglementations énergétiques, sécurité, et accessibilité du cadre bâti. Le BIM (maquette numérique et démarche collaborative de travail) est au programme. Les réalisations du titulaire devront conjuguer des performances techniques (qualités thermiques et acoustiques, résistance à l'usure) et des fonctions esthétiques.  

Pages

S'abonner à RSS - Sortie fin de 3ème