Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Les ouvriers/ères carreleurs-euses mosaïstes travaillent dans les entreprises spécialisées dans le carrelage, mais également dans des entreprises ayant des activités telles que la maçonnerie, la plâtrerie et la peinture.  A partir des documents techniques, le/la titulaire du CAP prépare et met en œuvre les revêtements courants, sous la responsabilité et sur les instructions de son supérieur hiérarchique, dans le respect des règles de l’art, les revêtements céramiques ou analogues sur les sols et les murs, y compris les façades.   Le/la titulaire du diplôme devra savoir: Réaliser des travaux préparatoires (exemples : habillage de baignoires, trappe de visite, cloison de douche, murets, tablettes,  paillasse, enduits, formes, ragréages, chapes) Poser des revêtements céramiques et analogues en utilisant les produits de mise en œuvre Mettre en œuvre des isolants phoniques et/ ou thermiques et des systèmes de protection à l’eau sous carrelage
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le/la titulaire de ce diplôme réalise toute pose de carrelage et de mosaïque. Dans un premier temps, il/elle identifie les caractéristiques de l'ouvrage ainsi que la nature des supports et revêtements. Puis, il/elle établit un plan d'exécution, organise son chantier (approvisionnement, choix des matériels...) et le met en place (éléments de protection, échafaudage...) avant de réaliser le revêtement en carrelage ou en mosaïque du sol ou des murs (parfois chauffants). Le/la titulaire intervient à l'intérieur et à l'extérieur sur des bâtiments neufs ou anciens. On note de nouvelles réglementations (performance des bâtiments), l'aspect thermique et acoustique est à prendre en compte ; le/la titulaires proposera des solutions techniques comme esthétiques.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le carreleur ne se contente pas de poser le carrelage ou la mosaïque, il prépare les supports (sols, murs) : il effectue des petits travaux de maçonnerie, par exemple une chape de ciment sur laquelle coller les carreaux  Au cours de leur formation, les élèves apprennent à lire un plan 2D ou 3D, à le reproduire au sol (traçage), à découper les carreaux et à réaliser les différents types de poses. Ils apprennent également à réaliser les finitions (les joints par exemple). Le carrelage posé, le titulaire doit savoir vérifier l'alignement, le niveau, la qualité des coupes et l'aspect esthétique. Ils étudient ainsi les revêtements (marbre, terre cuite, faïence, carrelage, ardoise...), les propriétés des matériaux (isolants phoniques et thermiques, de protection à l'eau...). On note l'étude de réglementations : réglementations énergétiques, sécurité, et accessibilité du cadre bâti. Le BIM (maquette numérique et démarche collaborative de travail) est au programme. Les réalisations du titulaire devront conjuguer des performances techniques (qualités thermiques et acoustiques, résistance à l'usure) et des fonctions esthétiques.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Rendre le stagiaire capable de :  - Réaliser le revêtement des sols et des murs à l’intérieur (pièces d’eau) et à l’extérieur (façades, terrasses) - Effectuer des petits travaux de maçonnerie pour la préparation du support sur lequel sera posé le revêtement   Vérifier l’alignement, le niveau, la qualité et l’esthétisme de son travail
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le carreleur mosaïste est capable d'isoler et d'étancher, de carreler et de daller ainsi que, d'habiller les murs et les sols aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur. Il effectue également des petits travaux de maçonnerie pour la préparation du support sur lequel sera posé le revêtement : pose d'une chape pour éviter les infiltrations d'eau, construction d'un mur... Pour finir, il vérifie l'alignement, le niveau, la qualité des coupes et l'esthétisme général de son travail. Source : Guide de l'apprentissage en Alsace, onisep.
S'abonner à RSS - Carreleur / Carreleuse mosaïste