Objectifs professionnels

Les enseignements suivis donnent les capacités :

  • de fabriquer des éléments de tuyauterie destinés aux raccordements d’équipements industriels avec les alimentations en fluide, à partir de mesures prises sur site ou à partir d’un dossier de fabrication.
  • d’assurer le montage et la mise en place (par boulonnage, pointage ou vissage) de ces éléments de tuyauterie, dans le respect des exigences de qualité, de sécurité et d’environnement.
  • d’effectuer quelques opérations de réparation ou de maintenance

Le (la) titulaire de la mention complémentaire « technicien(ne) en tuyauterie » intervient en fabrication à l’atelier et/ou sur chantier en France et/ou à l’international.

Le (la) tuyauteur(se) réalise des travaux de fabrication, d’installation, de modification et de maintenance des réseaux de tuyauteries entrant dans la constitution des sites industriels (pétrochimie, agroalimentaire, santé, papeterie, cimenterie, centrale de production d’énergie, naval…) en service ou à l’arrêt.

Le métier de tuyauteur(se) est notamment une spécialisation du métier de chaudronnier. Les réseaux de tuyauteries réalisés véhiculent des fluides (liquides, gazeux…) à des températures et à des pressions plus ou moins élevées en fonction des conditions de service demandées.

Le métier de tuyauteur(se) s’est mécanisé dans les méthodes de débit et de manutention. L’utilisation des machines à commande numérique et de l’informatique pour l’ensemble des activités est courante. Le travail est réalisé en équipe, en amont avec les bureaux d’études et méthodes, et en aval avec le montage et le soudage.

Contenu

DOMAINES PROFESSIONNELS : 400 H

  • Technologie
  • Traçage isométrique
  • Dessin technique
  • Lecture de documents techniques
  • Montage sur site en respect des règles de prévention des risques

DOMAINES GÉNÉRAUX : 65 H

  • Anglais
  • Maths / Sciences

STAGE PRATIQUE :

1197 heures d’immersion en milieu professionnel organisées selon le format : 3 jours en entreprise et 2 jours en centre avec des visites du formateur référent. Prise en charge en entreprise par un tuteur qui est en relation avec le formateur référent. Celui-ci l’informe de la finalité du stage en amont de l’immersion et lui transmet le référentiel de formation et de certification.

Méthodes pédagogiques

Groupe
Mise en situation sur plateaux techniques professionnels

Validation

MC technicien tuyauterie (diplôme de l’Education Nationale)

Poursuite d’études possible :

  • MC Technicien(ne) en soudage.
  • BTS Conception et réalisation en chaudronnerie industrielle.
  • BTS Construction navale.
  • BTS Constructions métalliques.