Le projet "Qualéduc mobilités"  dont la mise en œuvre s’étend sur 2 années (2018-2019) vise le perfectionnement professionnel des participants dans le domaine de la qualité en offrant une ouverture européenne sur cette question. Il est destiné à des personnels de direction, des inspecteurs, des conseillers principaux d’éducation, des chargés de mission qualité, des professeurs. 105 mobilités seront réparties dans cinq pays ou régions partenaires engagés dans l’amélioration continue de la qualité : l’Allemagne, l’Autriche, l’Ecosse, l’Italie et la Suède.

 

L’académie de Strasbourg fait partie des cinq académies  chargées d’organiser les mobilités avec les pays cités.

Le projet se déroule en 4 étapes, dont deux phases de mobilités, et avec le soutien de l’école supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche (ESENESR) pour l’organisation des séminaires encadrant les mobilités :

- un premier diagnostic sur les démarches d’amélioration continue de la qualité sera conduit dans les pays partenaires, dans les organismes observés, sur des thèmes de gouvernance ;

- les mobilités permettront d’observer, de rendre compte, de produire une analyse et des éléments de transposition,

- un séminaire national de dissémination permettra de  communiquer sur les observations, de diffuser les productions réalisées et les transpositions proposées.

Le projet « Qualéduc mobilités » donnera aux participants une ouverture sur les systèmes éducatifs des pays partenaires, une meilleure connaissance des démarches d’assurance qualité dans les organismes de formation dans un pays européen, une motivation renforcée à travailler en équipe sur les sujets de la qualité et à impulser la démarche d’amélioration continue en académie sur des thèmes nationaux,  académiques et en établissement.

L’impact escompté est un déploiement renforcé et harmonisé de Qualéduc dans les académies ainsi que son rayonnement en Europe, à travers les actions d’ouverture européenne et internationale.

La visibilité de la démarche d’assurance qualité mise en œuvre en France doit être accrue dans les réseaux européens, notamment le réseau EQAVET (European quality assurance in vocational education and training).