Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Préparer le candidat aux épreuves du Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie ELECTRO-BOBINIER. Cette formation se scinde en 2 parties : une période de remise à niveau + une période dédiée à la formation au métier d’électro-bobinier. L’électro-bobinier exerce son métier à la fois en ateliers de réparation ou sur sites industriels, il intervient pour résoudre des dysfonctionnements. Son rôle consiste à établir des diagnostics, réparer ou reconstruire des machines électriques tournantes de tailles variables qu’il réinstalle dans des circuits électromagnétiques.   Dans un contexte professionnel, être capable de : Préparer son intervention (dossier client, dossier technique) Démonter et remonter un moteur en panne Identifier les anomalies de fonctionnement du bobinage, en analyser les causes Lire et interpréter les plans de machines tournantes Lire et interpréter un schéma de bobinage Débobiner et préparer un circuit magnétique Réaliser le bobinage, le câblage dans le respect des caractéristiques dimensionnelles, électromagnétiques, thermiques Réaliser les traitements de finition dans le respect de la qualité, des coûts et des délais Mettre en œuvre les règles de sécurité et de prévention de l’environnement Rédiger un compte rendu technique
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Assurer le développement, la mise en service et les travaux de maintenance d’un projet avec le logiciel ETS04 Passer l’examen KNX afin d’obtenir le certificat  en cas de réussite
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Objectif de l’action : Réaliser en autonomie des soudures qui répondent aux conditions prescrites par le cahier de soudage en respectant les DMOS ou DMOSR (Descriptifs des Modes Opératoires de Soudage ou de Soudage de Réparation) tout en étant en interaction avec d’autres fonctions.
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Préparer les épreuves de la mention complémentaire Technicien ascensoriste. Assurer l' entretien périodique, la maintenance corrective, les réparations planifiées et les travaux de modernisation d'un parc d'ascenseurs mais aussi de monte-charge ou d'escaliers mécaniques.Veiller à la sécurisation des interventions sur les ascenseurs en toutes circonstances. Collecter , exploiter les documents techniques parfois en langue anglaise et les procédures d'hygiène et de sécurité relatives aux moyens d'intervention. Effectuer un diagnostic (contrôle technique, audit) ; participer à des recherches de solutions techniques originales sur des problèmes. Acquérir les méthodes de communication permettant le bon déroulement d' un projet (rapport écrit, écoute et conseil client..)
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
L’opérateur (trice) –régleur (euse) sur machine-outil à commande numérique par enlèvement de matière, réalise des usinages en série par enlèvement de matière. En fonction des différents contextes et/ou organisations des entreprises, les missions ou activités du titulaire peuvent porter à titre d’exemples sur : • La réalisation des préréglages nécessaires pour conduire une production stabilisée ; • L'entretien de son poste de travail et la maintenance 1er niveau de son outil de production ; • La conduite d'une production de pièces ; • La participation à des actions visant à l'amélioration de sa production
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
A l’issue de la formation, les stagiaires seront capables de :  Préparer la zone de travail et les équipements. Vérifier l’approvisionnement en matières d'œuvre, en sous-ensembles et /ou pièces à conditionner.  Réaliser des interventions minimes sur le process , Se conformer aux règles d'hygiène et de sécurité.  Réaliser la maintenance de 1er niveau du poste de travail. Préparer l’entrée en Contrat de Professionnalisation visant une qualification
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Le titulaire du titre pro soudeur participe à la réalisation d'ouvrage et d'ensembles métalliques.Il assemble des éléments tels que des tôles, des tubes, des profilés ou des accessoires par fusion. Il met en oeuvre les trois procédés de soudage manuel que sont le semi-automatique, TIG et l'ARC électrode enrobée en respectant des instructions et des critères qualitatifs définis. Le Titre Pro soudeur peut exercer son métier dans des entreprises des secteurs de l'automobile, de l'aéronautique, de la chaudronnerie, de la construction métallique, du ferroviaire, de la métallurgie, de l'agroalimentaire, du mécano soudage et de la menuiserie métallique.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Préparer les candidats à une entrée en formation qualifiante grâce à une remise à niveau axée sur le domaine professionnel de l’industrie tout en leur permettant une approche du monde de l’entreprise grâce à des périodes de stage.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
L'action de formation est destinée à rendre les stagiaires capables d'entrer en formation qualifiante dans les métiers de l'industrie, mécanique et chimique, après avoir acquis les bases des gestes professionnels du métier choisi.
Niveau d'entrée : 
Objectifs : 
Les missions du technicien(ne) supérieur(e) de maintenance s’organisent autour de trois axes principaux : 1. Interventions techniques sur des installations industrielles pluri technologiques en contexte d'exploitation : il s’agit d’interventions de maintenance dite préventive visant à prévenir l'apparition d'une défaillance et des interventions de maintenance corrective visant à rétablir le fonctionnement initial. 2. Organisation et gestion de la maintenance : dans le respect de la stratégie de l'entreprise, il/elle définit des opérations de maintenance, puis organise leurs mises en œuvre (recours à une méthodologie rigoureuse) et leurs suivis (exploitation d’indicateurs multiples). 3. Améliorations techniques et organisationnelles : il/elle identifie, étudie et met en œuvre des actions permettant d'améliorer la productivité. En fonction de la taille de l'entreprise et de sa politique de maintenance, le/la technicien(ne) est positionné(e) sur une ou plusieurs de ces activités et intervient en autonomie sur un ou plusieurs domaines technologiques. Il/elle travaille seul(e) ou au sein d'une équipe dont il/elle peut avoir la responsabilité. Il/elle met en œuvre les mesures de prévention des risques, pour ses propres interventions et celles des personnes sous sa responsabilité. Il/elle intègre dans ses actions les principes du développement durable en vigueur dans son entreprise. Au sein du service maintenance, il/elle travaille principalement en collaboration avec le service production, mais aussi avec les services bureau d'études, bureau des méthodes et achats. Il/elle peut également se déplacer pour intervenir chez des clients externes à l'entreprise. Dans ce cas, il/elle s’adapte aux contraintes de sécurité spécifiques liées aux sites industriels.

Pages

S'abonner à Industrie