Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Objectifs de l'action : Obtenir le BAC technicien en Chaudronnerie Industrielle  en vue d'un emploi de technicien spécialiste de la fabrication des ouvrages : ensembles chaudronnés, ensemble de tôlerie, tuyauterie industrielles et ossatures de structures métalliques. Le titulaire du diplôme qualifié exerce en toute autonomie. Il sait : Analyser et exploiter des spécifications techniques définissant un ouvrage à réaliser Elaborer, avec ou sans assistance numérique, un processus de réalisation d'un élément d'un ouvrage Conduire la réalisation d'un ouvrage Dans le cadre d'activités sur chantier, pour des interventions de pose ou de maintenance, réalis un sous-ensemble d'un ouvrage Apprécier les incidences techniques et économiques de ses choix Identifier au sein d'un planning les taches liées à sa réalisation A l'issue de sa formation, il peut trouver un emploi dans une entreprise artisanale ou industrielle. Entreprises qui ont de nombreux marchés : construction aéronautique et spatiale, construction ferroviaire, construction navale, industrie agroalimentaire, industrie chimique, bâtiment et travaux publics, industrie nucléaire et énergétique, industrie papetière, industrie du pétrole, industrie pharmaceutique..
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le titulaire du baccalauréat professionnel technicien en chaudronnerie industrielle est un spécialiste de la fabrication des ensembles chaudronnés, ensembles de tôlerie, tuyauteries industrielles et ossatures en structures métalliques. C’est un technicien qui intervient essentiellement en entreprise, mais aussi sur chantier pour des interventions de dépose, de pose ou de maintenance. Le technicien en chaudronnerie industrielle participe à la mise en œuvre de produits différents, tant par leurs formes (produits plats, profilés, tubes...), que par leurs dimensions, leurs modes d'assemblages, la nature des matériaux (métaux et alliages ferreux et non ferreux, éventuellement matières plastiques et matériaux composites). Il travaille aussi bien sur des machines traditionnelles à commande manuelle que sur des machines à commande numérique et sur des robots. Il connaît les différentes techniques d'assemblage propres aux matériaux travaillés (soudage, rivetage, boulonnage, collage...) et sait utiliser les machines caractéristiques du métier et, notamment, des machines de découpe au laser, de découpe au plasma, des robots de soudage... Il maîtrise également l’utilisation de l’informatique à des fins d’exploitation de la définition numérique des ouvrages (logiciels de DAO, de FAO, d’assistance à la détermination des développements et des débits d’éléments, bases de données métier…).
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Objectifs de l’action : - Concevoir un ouvrage depuis l’explicitation du besoin jusqu’à la conception détaillée, dans le cadre d’une création ou d’une réhabilitation ; - Concevoir, avec ou sans assistance numérique, le processus de réalisation d’un produit ou d’un ouvrage ; - Valider et optimiser techniquement et économiquement la relation « produit ou ouvrage – procédés – processus » ; - piloter une unité de fabrication en garantissant la production et la qualité ;  - Gérer, sur les plans humains, matériels et économiques, une unité de fabrication et/ou un chantier ; - Apporter une réponse technique et économique à la demande d’un client.  
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Objectifs de l’action : - Concevoir un ouvrage depuis l’explicitation du besoin jusqu’à la conception détaillée, dans le cadre d’une création ou d’une réhabilitation ; - Concevoir, avec ou sans assistance numérique, le processus de réalisation d’un produit ou d’un ouvrage ; - Valider et optimiser techniquement et économiquement la relation « produit ou ouvrage – procédés – processus » ; - piloter une unité de fabrication en garantissant la production et la qualité ;  - Gérer, sur les plans humains, matériels et économiques, une unité de fabrication et/ou un chantier ; - Apporter une réponse technique et économique à la demande d’un client.  
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Les enseignements suivis donnent les capacités : de fabriquer des éléments de tuyauterie destinés aux raccordements d’équipements industriels avec les alimentations en fluide, à partir de mesures prises sur site ou à partir d’un dossier de fabrication. d’assurer le montage et la mise en place (par boulonnage, pointage ou vissage) de ces éléments de tuyauterie, dans le respect des exigences de qualité, de sécurité et d’environnement. d’effectuer quelques opérations de réparation ou de maintenance Le (la) titulaire de la mention complémentaire « technicien(ne) en tuyauterie » intervient en fabrication à l’atelier et/ou sur chantier en France et/ou à l’international. Le (la) tuyauteur(se) réalise des travaux de fabrication, d’installation, de modification et de maintenance des réseaux de tuyauteries entrant dans la constitution des sites industriels (pétrochimie, agroalimentaire, santé, papeterie, cimenterie, centrale de production d’énergie, naval…) en service ou à l’arrêt. Le métier de tuyauteur(se) est notamment une spécialisation du métier de chaudronnier. Les réseaux de tuyauteries réalisés véhiculent des fluides (liquides, gazeux…) à des températures et à des pressions plus ou moins élevées en fonction des conditions de service demandées. Le métier de tuyauteur(se) s’est mécanisé dans les méthodes de débit et de manutention. L’utilisation des machines à commande numérique et de l’informatique pour l’ensemble des activités est courante. Le travail est réalisé en équipe, en amont avec les bureaux d’études et méthodes, et en aval avec le montage et le soudage.
S'abonner à Chaudronnerie Industrielle