Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Les ouvriers/ères carreleurs-euses mosaïstes travaillent dans les entreprises spécialisées dans le carrelage, mais également dans des entreprises ayant des activités telles que la maçonnerie, la plâtrerie et la peinture.  A partir des documents techniques, le/la titulaire du CAP prépare et met en œuvre les revêtements courants, sous la responsabilité et sur les instructions de son supérieur hiérarchique, dans le respect des règles de l’art, les revêtements céramiques ou analogues sur les sols et les murs, y compris les façades.   Le/la titulaire du diplôme devra savoir: Réaliser des travaux préparatoires (exemples : habillage de baignoires, trappe de visite, cloison de douche, murets, tablettes,  paillasse, enduits, formes, ragréages, chapes) Poser des revêtements céramiques et analogues en utilisant les produits de mise en œuvre Mettre en œuvre des isolants phoniques et/ ou thermiques et des systèmes de protection à l’eau sous carrelage
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le carreleur ne se contente pas de poser le carrelage ou la mosaïque, il prépare les supports (sols, murs) : il effectue des petits travaux de maçonnerie, par exemple une chape de ciment sur laquelle coller les carreaux  Au cours de leur formation, les élèves apprennent à lire un plan 2D ou 3D, à le reproduire au sol (traçage), à découper les carreaux et à réaliser les différents types de poses. Ils apprennent également à réaliser les finitions (les joints par exemple). Le carrelage posé, le titulaire doit savoir vérifier l'alignement, le niveau, la qualité des coupes et l'aspect esthétique. Ils étudient ainsi les revêtements (marbre, terre cuite, faïence, carrelage, ardoise...), les propriétés des matériaux (isolants phoniques et thermiques, de protection à l'eau...). On note l'étude de réglementations : réglementations énergétiques, sécurité, et accessibilité du cadre bâti. Le BIM (maquette numérique et démarche collaborative de travail) est au programme. Les réalisations du titulaire devront conjuguer des performances techniques (qualités thermiques et acoustiques, résistance à l'usure) et des fonctions esthétiques.  
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
L'apprenti acquiert les compétences pour intervenir dans la construction de bâtiments, d'ouvrages de génie civil et d'infrastructures (parkings, silos, routes, aéroport...) et d'ouvrages d'art (stades, ponts, tunnels...). Il apprend à préparer son intervention (décoder un dossier technique, choisir matériels et matériaux, etc..). Il est formé à réaliser un ouvrage courant, notamment : « implanter » (matérialiser sur le terrain) l'ouvrage à construire, fabriquer et installer un « coffrage » (dispositif qui moule et maintient le béton que l'on coule), préparer et utiliser le béton, faire des contrôles et des essais... La formation aborde aussi l'intervention à proximité des réseaux, l'utilisation d'un échafaudage. Le titulaire sera aussi compétent pour monter et démonter un « étaiement » (charpente en bois ou en métal qui soutient provisoirement l'ouvrage) et poser un élément préfabriqué en « béton armé » (béton associé à des barres d'acier). On note que le BIM (maquette numérique et démarche collaborative de travail) ainsi que les enjeux énergétiques et environnementaux font partie du programme.   Le titulaire exercera dans les domaines du bâtiment et des travaux publics pour des travaux neufs ou de rénovation ; il pourra aussi intervenir dans la réalisation d'éléments préfabriqués en usine ou sur chantier. A moyen terme il pourra devenir chef d'équipe, créer ou reprendre une entreprise.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Construire ou réhabiliter des structures à ossature bois destinées aux habitations, aux locaux professionnels, aux locaux recevant du public. Réaliser les travaux de préparation en atelier et/ou sur le chantier. Participer aux travaux plus complexes de préfabrication et de construction.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le titulaire de ce diplôme exerce son activité dans une entreprise de travaux publics effectuant des travaux neufs ou d'entretien et d'amélioration. Il participe à la réalisation de routes, autoroutes, pistes d'aérodrome, parkings. Il intervient une fois le terrassement achevé. Son travail consiste à réaliser le corps de chaussée (couches de base, de liaison, de finition) en utilisant des liants, tel le bitume. Il peut réaliser par ailleurs : les abords de voie paysagers en site urbain (voies piétonnes, bordures, pavages) ; toute autre surface de circulation ou de jeux (courts de tennis par exemple) ; les sols industriels (aires de stockage, quais de chargement…). Bien que l'industrie routière soit très mécanisée, la qualité de finition de l'ouvrage dépend largement d'un savoir-faire manuel.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le constructeur de routes travaille sur des chantiers, de toute taille, de toute nature. Il doit aimer le travail en équipe et accepter de vivre au rythme du chantier. Il travaille en équipe sous la responsabilité d'un chef d'équipe ou d'un chef de chantier. Il construit et entretient les chaussées (les routes, les autoroutes...). Il pose également des dallages, des pavages, de petits assainissements et réseaux secs.  Le titulaire du diplôme devra savoir : -Réaliser des chaussées, revêtements à partir de plan en tenant compte des pentes, limites et niveaux de la chaussée. -Etudier des caractéristiques des sols et repérer des risques. -Etudier et constituer des revêtements (nature, dosage des matières). -Réaliser de petits travaux de maçonnerie (bordures, caniveaux,  trottoirs).
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Au sein des entreprises de TP et plus particulièrement de canalisation, est capable de s’impliquer dans toutes les tâches et techniques de pose des différents réseaux -Signalisation, -Implantation, -Détection de réseaux, -Réalisation de petites maçonneries, - Pose des réseaux à l’aide d’un laser, - Soudage du polyéthylène par automate programmable, - Contrôle qualité au moyen d’essais normalisés, - Conduite des engins des catégories 1 et 9  
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le canalisateur est un professionnel de la pose de canalisations pour les collectivités ou les particuliers. Il installe : -toutes les canalisations permettant le transport et la distribution d’eau potable ainsi que les réseaux d’assainissement. Il intervient depuis la source, le  captage et la distribution d’eau potable jusqu’à l’évacuation des eaux usées vers les stations d’épuration et leur retour au milieu naturel. -toutes les canalisations permettant le transport et la distribution de fluides de toute nature (gaz, chauffage urbain, …) -tous les réseaux secs (électricité, téléphone, fibre) Il assure également l’entretien des installations     existantes en appliquant les techniques innovantes. Il exerce son métier à l’extérieur. Habile de ses mains, polyvalent et autonome, il sait adapter ses techniques à l’environnement d’un chantier.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le/la constructeur/trice de routes travaille sur des chantiers, de toute taille, de toute nature. Il/elle doit aimer le travail en équipe et accepter de vivre au rythme du chantier. Il/elle travaille en équipe sous la responsabilité d'un/e chef/fe d'équipe ou d'un chef de chantier. Il/elle construit et entretient les chaussées (les routes, les autoroutes...). Il/elle pose également des dallages, des pavages, de petits assainissements et réseaux secs.  Le/la titulaire du diplôme devra savoir : -Réaliser des chaussées, revêtements à partir de plan en tenant compte des pentes, limites et niveaux de la chaussée. -Etudier des caractéristiques des sols et repérer des risques. -Etudier et constituer des revêtements (nature, dosage des matières). -Réaliser de petits travaux de maçonnerie (bordures, caniveaux,  trottoirs).
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le/la canalisateur/trice est un/e professionnel/le de la pose de canalisations pour les collectivités ou les particuliers. Il/elle installe : -toutes les canalisations permettant le transport et la distribution d’eau potable ainsi que les réseaux d’assainissement. Il/elle intervient depuis la source, le captage et la distribution d’eau potable jusqu’à l’évacuation des eaux usées vers les stations d’épuration et leur retour au milieu naturel. -toutes les canalisations permettant le transport et la distribution de fluides de toute nature (gaz, chauffage urbain, …) -tous les réseaux secs (électricité, téléphone, fibre) Il/elle assure également l’entretien des installations existantes en appliquant les techniques innovantes. Il/elle exerce son métier à l’extérieur. Habile de ses mains, polyvalent/e et autonome, il/elle sait adapter ses techniques à l’environnement d’un chantier.

Pages

S'abonner à Batiment TP