Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Les ouvrages de métallerie sont présents en serrurerie, construction ou menuiserie métalliques, agencement, ferronnerie (serrures, blindage, balcons, rampes, escaliers, vérandas…). En atelier, le métallier assure la fabrication d'un ouvrage ou d'une de ses parties. Il analyse les dessins et la gamme de fabrication, choisit les moyens à mettre en œuvre, positionne la matière première, installe les outils, conduit l'usinage, réalise le montage-assemblage… Sur chantier, il participe à la pose de l'ouvrage. Sa formation lui permet d'intervenir sur des produits de formes différentes (plats, profilés…) et des matériaux aussi divers que l'acier, les alliages d'aluminium ou de cuivre.  
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le/la serrurier/ère-métallier/ère est un/e  ouvrier/ère qualifié/e employé/e par des entreprises du bâtiment qui fabriquent et installent des ouvrages métalliques. Son  intervention porte sur la construction de   locaux (ossature, bardage, mur rideau, cloisons, vérandas, agencement), d’ouvrages de  protection des biens et des personnes (fermeture, serrure, menuiserie, blindage, garde-corps, clôture..), d’accès et de confort (protections solaires, escalier, passerelle).  Pour travailler le métal, il/elle utilise des outils à main comme des machines : tronçonneuses à disques, poinçonneuses, appareils à souder.  Parallèlement, en étant installateur/trice d’équipements de protection, il/elle pose, règle et répare des systèmes électroniques de plus en plus élaborés.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le/la serrurier/ère-métallier/ère est un/e ouvrier/ère qualifié/e employé/e par des entreprises du bâtiment qui fabriquent et installent des ouvrages métalliques. Son intervention porte sur la construction de  locaux (ossature, bardage, mur rideau, cloisons, vérandas, agencement), d’ouvrages de  protection des biens et des personnes (fermeture, serrure, menuiserie, blindage, garde-corps, clôture..), d’accès et de confort (protections solaires, escalier, passerelle).  Pour travailler le métal, il/elle utilise des outils à main comme des machines : tronçonneuses à disques, poinçonneuses, appareils à souder.  Parallèlement, en étant installateur/trice d’équipements de protection, il/elle pose, règle et répare des systèmes électroniques de plus en plus élaborés.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le/la Ferblantier/ère-Zingueur/euse est un/e ouvrier/ère qualifié/e du bâtiment qui intervient aux différentes étapes de confection et/ou de pose d'ouvrages et  accessoires métalliques (en zinc, cuivre, etc.). Il/elle effectue la mise en place des échafaudages et des dispositifs de sécurité, il/elle coupe et pose des matériaux de couverture selon un plan. Il/elle installe des éléments qui permettront d’assurer l’évacuation des eaux de pluie (chéneaux, gouttières), des accessoires ornementaux (girouette, coq d’église). Il/elle procède à l’entretien et aux réparations des toitures dont certaines peuvent relever de la restauration d’art, notamment sur des monuments. Le/la titulaire du diplôme saura: - Préparer en entreprise l’intervention sur chantier - Préparer, sur chantier, l’exécution  du travail - Réaliser les travaux courants de zinguerie-ferblanterie - Vérifier l’étanchéité des éléments - Rendre compte des travaux réalisés au responsable  
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Les objectifs de l’action sont de sensibiliser les stagiaires aux énergies renouvelables et de les faire monter en compétences à travers trois modules de formation :   Pompe à chaleur (QUALIPAC) : Mettre en avant le concept de la PAC (technologie éprouvée, faible coût d’exploitation, confort, etc.). Permettre aux participants de proposer, vendre et mettre en œuvre ce type d’installation ; leur offrir un bagage commercial et technique complet afin d’anticiper sur la demande et les besoins de mise en œuvre. Chauffe-eau thermodynamisur (QUALI CETI) : Conseiller sur les plans techniques et financiers, concevoir et dimensionner une installation, organiser les points clés de la mise en œuvre et de la mise en service, planifier la maintenance de l’exploitation. Equipement biomasse vecteur air/eau (QUALIBOIS AIR et EAU) : Acquérir la connaissance des principaux textes  réglementaires, les données techniques et physicochimiques du bois, la maîtrise du dimensionnement et de la pose, réaliser des installations de qualité ainsi que l’entretien et le SAV.
Objectifs professionnels : 
Consolider et valider son projet professionnel en lien avec le domaine énergétique/climatique/équipements électriques, définir un plan d’action permettant de concrétiser le projet. Débouchés (H/F) : Validation du projet professionnel dans l’un des domaines en intégrant une formation qualifiante dans le cadre du Parcours vers les métiers de l’énergétique et climatique (BAC PRO MELEC, BAC PRO TISEC ou BAC PRO TMSEC). Poursuite d’études possible (H/F) : BAC PRO MELEC (Métiers de l’Électricité et de ses environnements connectés), BAC PRO TISEC (Technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques) ou BAC PRO TMSEC (Technicien en maintenance des systèmes énergétiques et climatiques).
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le CTM Installateur en Equipements Electriques a été élaboré en étroite collaboration avec les organisations professionnelles pour former des ouvriers qualifiés pouvant travailler en autonomie, sous la responsabilité d’un chef d’équipe, d’un chef d’atelier ou du chef d’entreprise du secteur du bâtiment. Ce titre prépare les apprentis à la conduite de chantier.
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Activités visées : Le monteur en cheminée, en poêle-fumiste (CTM) réalise : - la préparation en entreprise de son intervention sur les chantiers de montage de cheminées et de pose d’inserts et de poêles dans des bâtiments individuels de un ou deux niveaux, - les travaux courants de montage et d’entretien de cheminées à foyer ouvert, de pose d’inserts, de poêles à combustible solide et de conduits de fumée - la clôture de son intervention : vérification du bon fonctionnement et nettoyage du chantier - le reporting auprès de sa hiérarchie et du client en cours et fin d’intervention : renseigne le client sur les travaux et son responsable sur l’avancée et les difficultés du chantier.   Compétences attestées : Le monteur en cheminée, en poêle-fumiste (CTM) est capable de : - Réaliser des conduits de fumée - Réaliser des circuits d’air - Réaliser le montage d’une cheminée - Poser et raccorder les foyers, inserts et poêles métalliques - Monter une hotte ou un coffrage de cheminée avec isolation - Poser et brancher un récupérateur de chaleur - Réaliser une cabine de convection d’air (alimentation du poêle par un foyer au sous-sol) - Réaliser les interventions d’entretien sur des cheminées et des poêles - Nettoyer les ouvrages et les lieux - Identifier la nature des travaux à réaliser - S’approvisionner en matériaux et matériels - Renseigner le client durant les travaux - Communiquer avec sa hiérarchie en cours et en fin d’intervention  
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Le Ferblantier-Zingueur est un ouvrier qualifié du bâtiment qui intervient aux différentes étapes de confection et/ou de pose d’ouvrages et accessoires métalliques (en zinc, cuivre, etc.). Il effectue la mise en place des échafaudages et des dispositifs de sécurité, il coupe et pose des matériaux de couverture selon un plan. Il installe des éléments qui permettront d’assurer l’évacuation des eaux de pluie (chéneaux, gouttières), des accessoires ornementaux (girouette, coq d’église). Il procède à l’entretien et aux réparations des toitures dont certaines peuvent relever de la restauration d’art, notamment sur des monuments. Le titulaire du diplôme saura : – Préparer en entreprise l’intervention sur chantier ; – Préparer, sur chantier, l’exécution du travail ; – Réaliser les travaux courants de zinguerie-ferblanterie ; – Vérifier l’étanchéité des éléments ; – Rendre compte des travaux réalisés au responsable.  
Domaine : 
Niveau d'entrée : 
Objectifs professionnels : 
Objectifs de l’action : Rendre la stagiaire capable d’obtenir la Mention Complémentaire Zinguerie et de réaliser tous ouvrages de zinguerie et d’assurer leur maintenance ou leur entretien. Objectifs pédagogiques: - Préparer son intervention - Choisir des procédés de mise en œuvre - Régler des machines, des appareils et accessoires - Aménager son poste de travail - Vérifier la conformité de son travail

Pages

S'abonner à Batiment TP