Le GRETA Nord Alsace accompagne les demandeurs d’emploi dans le développement de leurs SOFT SKILLS
Date de l'événement : 
17 Mai 2021

Le GRETA Nord Alsace accompagne les demandeurs d’emploi dans le développement de leurs SOFT SKILLS

Le marché Objectif Compétences de Base "Soft Skills" a été attribué au GRETA Nord Alsace. Il s'agit d'une première, une toute nouvelle action à mettre en œuvre, financée par la Région GRAND EST... Cette action de formation prépare à la construction d'un projet professionnel, au retour à l'emploi ou à une entrée en formation qualifiante.

Elle s'adresse à un public de demandeurs d'emploi (prioritairement d'un niveau infra BAC) prescrits par les Missions locales, les antennes Pôle Emploi et Cap Emploi. 40 places sont réservées aux candidats ayant un projet en industrie. Les bénéficiaires de la Garantie Jeunes y ont également accès (selon une instruction DGEFP du 17 mai 2018). Il n’y a pas de prérequis exigés sauf maîtrise du français à l'oral et des outils informatiques pour une prise en main à distance.

Le parcours de formation est d'une durée moyenne de 140h/stagiaire et sera mise en œuvre sur 4 sites : Saverne (45 personnes), Sarrebourg (20 personnes), Haguenau (45 personnes) et Wissembourg (10 personnes). Les stagiaires seront accueillis dans les APP des différents sites et au GRETA de Lorraine Est à Sarrebourg.

Tout au long du parcours, le stagiaire est amené à exercer ses compétences sociales et transversales, dites SOFT SKILLS. Il les évalue, confronte son auto-évaluation à l'avis des autres lors d'ateliers réflexifs, mesure les écarts et propose des actions d'amélioration. Il est amené à réinvestir ensuite ses apprentissages dans une expérience professionnelle (stage en entreprise).

Il récolte des éléments de preuves et des traces qui viendront attester de ces compétences et acquiert ainsi des badges numériques : https://www.youtube.com/watch?v=dgr9E09cq_U&t=23s 

Il visite des entreprises, rencontre des responsables RH lors des petits déjeuners d'affaires. Au travers de ces échanges, il développe sa culture entrepreneuriale.

En fin de formation, la certification « Apprenant Agile » vient valider les compétences acquises par le stagiaire et permet de valoriser son parcours.

 

SOFT SKILLS ?

Plus de 588 000 000 de résultats apparaissent dans le moteur de recherche GOOGLE lorsque l’on tape soft skills.

« Soft skills, les 15 compétences douces à maîtriser », « Les soft skills, celles que les entreprises s’arrachent », « Une liste de 46 soft skills clés pour demain », « Pourquoi les soft skills deviennent incontournables ? », « Soft skills : les valoriser en entretien d’embauche », « Soft skills : le savoir-être, nouvelle clé de l’employabilité ». 

Michael Page, Manager-go, Capital, Forbes, Sciences Po… tout le monde en parle, mais de quoi parle-t-on ?

 

SOFT SKILLS, des compétences relationnelles et sociales

Alors que les « hard skills » se réfèrent aux compétences techniques requises pour un poste, les « soft skills », se réfèrent aux compétences relationnelles et sociales. Elles reposent sur l’intelligence relationnelle et émotionnelle des candidats, leur capacité à s’adapter et à s’intégrer au sein de l’entreprise.

Le constat est qu’aujourd’hui, les soft skills priment dans l’insertion professionnelle des futurs travailleurs. La Revue hybride de l’Education (Canada, 2018) ajoute : « plus encore, les employeurs sont prêts à sacrifier un certain niveau de talent pour des gens qui ont une bonne attitude.

C’est aussi ce que les autres employés souhaitent : ils sont plus enclins à aider un salarié qui aurait des faiblesses techniques s’il est agréable et a du savoir-être ». Le développement des compétences techniques est la base des parcours de formation et est au cœur de la formation initiale et de la formation continue. Les compétences sociales sont beaucoup moins abordées et développées dans les parcours de formation, et sont le plus souvent reléguées aux domaines de la psychologie (propres à l’individus), de la sociologie (propres à son milieu familial, son environnement de vie) ou de l’anthropologie (propres aux schémas culturels d’une communauté plus ou moins large).

 

SOFT SKILLS, des compétences qui s’acquièrent par la socialisation

Ces habilités sociales sont des savoir-être et des savoir-faire relatifs aux comportements, qui permettent d’interagir avec les autres dans les différents contextes de la vie (en famille, à la maison, au travail…). Elles sont acquises par la socialisation, processus par lequel on intègre les règles de savoir-faire et de savoir-être en société. Cette socialisation se met en œuvre au sein de la famille, mais aussi en milieu scolaire et périscolaire, associatif, professionnel… et interviendra pour beaucoup dans la construction de l’individu et dans la représentation qu’il aura de son identité.

Ces compétences peuvent donc apparaître comme des marqueurs d’identité et toucher à l’intime. Elles nécessitent donc une approche prudente et bienveillante et cela d’autant plus que le public est fragile, en manque de repères et de mots sur les attendus.

 

Une action de formation innovante

La certification « apprenant agile », mise en œuvre par les Ateliers de Pédagogie Personnalisée, propose une démarche réflexive et métacognitive pour apprendre à prendre de la hauteur sur l’agir et faciliter ainsi l’émergence de prise de conscience des compétences mobilisées dans des situations authentiques, vécues par les participants.

6 compétences sociales transversales sont ciblées :

  • Communiquer,
  • Coopérer (travailler en équipe),
  • Agir avec méthode (gérer son temps et ses priorités),
  • Exercer sa créativité (s’adapter et prendre des initiatives),
  • Raisonner avec logique,
  • Exercer son sens critique (adapter ses actions au contexte, prendre de la distance et rester en accord avec ses valeurs).

Le participant s’auto-évalue et confronte son avis à celui des autres stagiaires. Il produit des hypothèses en amont, s’observe en faisant et analyse la situation en aval par des feed-back.

Des rencontres de responsables RH, de managers, des visites d’entreprises et des échanges avec d’autres salariés permettent d’étayer la culture d’entreprise, d’apporter des repères et de donner du sens aux attendus.

 

Une certification à la clef, pour valoriser les compétences acquises

Le stagiaire valide au fur et à mesure des badges numériques par la transmission de preuves et de traces de l’acquisition de ces compétences (écrit d’un tuteur de stage, rapport d’un formateur ou d’un responsable associatif, témoignage d’un collaborateur…). Celles-ci lui permettront en fin de parcours de présenter la certification devant un jury.

Cette certification s’adresse à des demandeurs d’emploi qui après une période d’inactivité, plus ou moins longue, ont pu subir une perte de confiance ou d’estime de soi. Au travers de la crise sanitaire, chacun sait combien l’isolement et la solitude peuvent rendre vulnérables et impacter négativement des compétences qu’on pensait acquises.

Il s’agit donc de remobiliser les compétences sociales à partir de situations authentiques de terrain où le participant est acteur.

Travailler sur les soft skills, c’est aussi rendre explicite ce qui est le plus souvent implicite ou non-dit.

 

Des questions ?

Vous êtes prescripteur et vous avez des questions, des besoins de précisions ?

N’hésitez pas à contacter Sandra SCARIOT, Conseillère en Formation Continue, référente du projet au 03.88.01.87.90 ou sandra.scariot@greta-nord-alsace.com